Publié le 28 Février 2017

Pour le championnat de France de bloc jeunes, c'était direction la dernière salle de The Roof à Brest. 4 grimpeurs de Gravité Plus y étaient qualifiés : en junior Marine, en cadet Louis et en minime Mateo et Noé. Le format de la compétition c'était 8 blocs de qualification avec 5 essais maxi par bloc et 6 places pour la finale dans chaque catégorie. Les garçons connaissaient déjà l'ambiance de ce type de championnat pour y avoir déjà participé l'année dernière à Toulouse. Pour Marine cette année c'était la découverte car elle passait du statut de supportrice à celui de compétitrice. 

Samedi on commence par Louis, échauffement à partir de 7 H 30 et début des qualifications à 8 H 30. Louis est en forme et sur-motivé. Il fait le tour des blocs en repérage et parait confiant, il choisit son bloc de départ, le n° 3. 8 H 30 pile c'est parti pour la soixantaine de compétiteurs plus ou moins stressé. Louis fait un mauvais départ dans son bloc et le réalise au 2° essai. Ca le rend nerveux d'entrée et il va avoir du mal à gérer cette nervosité pendant toute la compétition. Il lui manque la décontraction et la zen attitude pour enchainer sereinement les blocs.  Je sais... plus facile à dire qu'à faire ! Au bout du compte il enchainera 3 blocs en 8 essais. Trop peu pour lui évidemment. On ne reconnait pas sa grimpe, Louis aura grimpé avec le frein à main et à ce niveau ça ne pardonne pas... 29° place. 

12 H c'est au tour des juniors filles et Marine. Pour elle, pas de pression, à partir de maintenant tout n'est que bonus. Elle part avec la banane ! Le niveau des blocs est très relevé et elles sont nombreuses à ne pas tout comprendre. Les essais s'enchainent mais les blocs restent invaincus. Marine réussira à enchainer 2 blocs en 2 essais et validera 3 zones. Et pourtant elle termine à la 23° place sur 57 

Le soir on assistera aux finales qui nous démontrerons encore une fois la valeur spectaculaire de la discipline et le plaisir qu'elle peut procurer aux spectateurs. 

Dimanche 9 H c'est parti pour Noé et Mateo. Pour Mateo, l'objectif est de se faire plaisir, il a une semaine de surf dans les jambes et l'état de fraicheur n'est pas à son maximum. Et si on ajoute à cela le manque d'entrainement... On sait déjà que le circuit sera difficile pour lui !

Pour Noé, c'est différent, compétiteur et perfectionniste dans l'âme, il n'est pas là pour se faire malmener dans les blocs. Il veut également prendre sa revanche de ses premiers championnats de France de Toulouse où les files d'attente dans les blocs lui avait couté plus d'une dizaine de places au classement final... Cette année il choisit de démarrer par un bloc moyen (le 3) puis directement un dur (ou plutôt aléatoire) le 5. Noé termine son circuit le premier des compétiteurs en enchaînant 7 blocs en 9 essais. Le skate du n° 7 lui résistera. Il est premier des qualifications et donc qualifié pour la finale.

Mateo ressent cruellement le manque d'entrainement et rate des blocs qui pourtant seraient à sa portée (quel gâchis pour l'entraineur...) Enfin si le plaisir est là... pourquoi pas... Il termine 24° avec 2 blocs en 4 essais et 4 zones.

Dimanche 14 H 30, début des finales sur le fronton de 35 m de la salle. Les spectateurs s'entassent comme ils peuvent pour assister au spectacle. Présentation des compétiteurs et compétitrices : 6 minimes filles et 6 minimes garçons. 3 blocs / 4 minutes par blocs et essais illimités. Le bloc 1 est plutôt physique et convient parfaitement à Noé, il nous fait une démonstration à vue. Ils sont 2 à le sortir. Noé prend la tête de la compétition. Le bloc 2 est technique et en dalle. Noé fait un premier essai et zippe, au 2° essai il tombe à sa grande surprise la main dans le bac final sans pouvoir le tenir. Au 3° essai il enchaine tranquillement. Ils sont 3 à le sortir et à ce stade Noé conserve sa première place. 

Arrive le 3° bloc avec un départ en skate et un jeté. lliann Cherif du club Austral Roc est survolté. Il sait qu'il doit absolument faire le bloc pour rattraper Noé au classement. Il y jette toute son énergie et dans un ultime essai il se saisit du bac final dans la dernière seconde ! Le suspense est à son maximum. Noé arrive en sachant qu'il doit maintenant lui aussi faire le bloc malheureusement comme en qualification il semble fâché avec les départs en skate ce jour et donne l'impression de rester dans les starting blocs. Déçu mais pas abattu, il salut le vainqueur du jour avec fair play et monte sur la 2° marche du podium.

On retiendra de ces 2 jours l'accueil de The Roof et toute son équipe, le climat typiquement breton, la qualité et le travail magistral des ouvreurs sur l'ensemble de la compétition des qualifs aux finales, l'ensemble des officiels pour leur dévouement à cette organisation, le niveau des compétiteurs qui devient chaque année un peu plus impressionnant, la bonne ambiance générale et l'attitude exemplaire des compétiteurs malgré la cohue et bien sûr la verve de Christopher THE SPEAKER !

Voir les commentaires

Rédigé par humb+

Publié dans #Compétition

Repost 0

Publié le 24 Février 2017

Du 24 février au 4 mars les horaires changent :

Vendredi 24 : 18 H 21 H

Samedi 25 : FERME

Lundi 27 : 18 H à 21 H 

Mardi / Mercredi / Jeudi : FERME

Vendredi 3 mars : 18 H à 21 H

Samedi 4 : FERME

 

Voir les commentaires

Rédigé par Humb+

Publié dans #Actualités

Repost 0

Publié le 8 Février 2017

Ce dimanche avait lieu la première étape du Top Charentes à Barbezieux, compétition promotionnelle organisée chaque année pour les jeunes grimpeurs des catégories microbes à benjamins de la région.

Pour Gravité Plus, l’alignement des astres ne semblait pas très favorable à cette rencontre… En effet, après avoir oublié de rappeler à nos jeunes la date de cette compétition suffisamment tôt, réduisant de ce fait notre équipe à deux participants, l’un d’entre eux (dont nous tairons charitablement le nom) s’aperçut la veille vers 20 heures qu’il avait oublié ses chaussons à Gravité, ce qui lui valut un aller-retour en catastrophe et en pyjama à la salle, sous le regard taquin des quelques grimpeurs encore présents… Quant à la météo, elle était comme promis désastreuse, et il fallait être motivé au dernier point pour se rendre à Barbezieux sous cette tempête.

Le jour J, notre équipe de choc était donc composée de deux grimpeurs seulement, mais non des moindres : nos benjamins Morgane et Arthur, surmotivés. Au programme, un contest de blocs le matin, et 6 voies de difficulté l’après-midi, la dernière obligatoirement en tête. Quant à l’objectif, le chef avait dit un podium chacun…

Avec une consigne pareille, pas d’autre choix que de mettre le paquet ! Comme d’habitude, Morgane et Arthur bataillent ferme, cochant bloc après bloc, voie après voie. On arrive en fin d’après-midi à la fameuse voie rouge en tête, ouverte dans le gros dévers, qui résume à elle seule toute la journée.

Morgane s’engage avec détermination, et monte très haut, chutant à deux prises du top. Deux jeunes grimpeuses seulement réussiront cette voie, sans surprise les deux benjamines qui seront devant elle sur le podium. Elle termine 3ème du classement de la journée.

Quant à Arthur, il a terminé premier en bloc le matin et sorti les 5 premières voies de l’après-midi : pas question de faillir dans la dernière, même si cela doit le faire sortir un peu de sa zone de confort. Il engage sans hésiter dans la partie difficile, et ça passe ! Seul benjamin à toper cette dernière voie, il termine 1er au classement de la journée.

Deux podiums : mission accomplie, chef ! Bravo à tous les deux !

Un grand merci aux organisateurs pour cette journée, comme d’habitude très réussie.

Voir les commentaires

Rédigé par La rédactrice de l'ombre

Publié dans #Compétition

Repost 0