Petit récit du stage dans le Briançonnais

Publié le 30 Août 2017

La formule ayant été couronnée de succès l’année dernière, Gravité Plus avait de nouveau choisi le Briançonnais pour son stage d’été en juillet, pour profiter à la fois des nombreuses falaises alentour et des festivités du Mondial de l’Escalade.

Notre valeureuse équipe était composée cette année de Louis, Noé, Alexeï, Macéo, Arthur et Morgane, encadrés par Fred et Steph, tandis que Valou était réquisitionnée sur le site du Mondial pour juger les différentes épreuves de difficulté de la semaine.

Objectif du séjour : escalade tous azimuts !  Nous avons grimpé encore et encore, chaque jour dans un site différent (Le Pouit, Rocher Gafouille, Les Ayes, Montdauphin, Rue des Masques, Le Rocher qui répond, Rif d’Oriol). Nos jeunes se sont frottés à la résine du mur du Mondial pour la Coupe de France. Nous avons tenté sans succès d’organiser une journée de repos, remplacée à l’unanimité par une journée de falaise. Nous avons assisté à des finales internationales, entre admiration et émotion, et nous en avons pris plein les yeux. Nous avons discuté escalade, mangé escalade, rêvé escalade. Nous avons retrouvé les valeurs de la grimpe jusque dans la répartition des tours de vaisselle ou dans le partage de la crème dessert… Force est donc de constater que l’objectif a été largement atteint !

Nous retiendrons pêle-mêle de cette belle semaine :

  • Une organisation qui a fait ses preuves : tout ce qui se passe bien est grâce à Fred, tout ce qui foire est de la faute de Steph. Simple et efficace !
  • Une petite révision de géographie : le massif montagneux que nous traversons pour nous rendre dans les Alpes est le Massif Central, on reconnait aisément la silhouette du Puy de Dôme depuis l’aire des Volcans d’Auvergne…
  • Beaucoup d’expériences de grimpe, des kilomètres d’escalade avalés sur des rochers de toutes sortes.
  • Une reprise à fond pour Morgane, après des semaines de blessure.
  • Des croix en 8, en 7 ou en 6 : au lecteur de réattribuer… (Soulignons tout de même la méga-performance de Macéo qui a enchainé son premier 7A !)
  • Des nœuds: manip de haut de voie, techniques de corde et bracelets brésiliens…
  • Le super esprit d’une cordée célèbre qui s’est détournée de sa voie pour prêter main forte à Arthur, en difficulté dans la sienne.
  • Des parties endiablées du jeu de société Carcassonne (stratégie, alliances douteuses et fourberies)
  • Des observations anthropologiques menées tout au long de la semaine, et nous ayant conduits à vider une boîte de boules Quiès : le kayakiste allemand est bruyant, en particulier la nuit, et il a toujours quelque chose à fêter.
  • Une expérience pratique de juge stagiaire niveau 3 en diff pour Valou (excusez du peu…on envisage d’organiser un Open international de Diff à Gravité…)
  • De belles performances en Coupe de France pour  Macéo, Louis, Alexeï et Noé.
  • Des souvenirs de grand spectacle, puisque nous avons eu la chance de pouvoir assister à la finale de l’Open international Tout à Bloc de l’Argentière, à celle de Coupe du Monde handi-escalade, et à la soirée de finale de Coupe du Monde de difficulté à Briançon.
  • Et surtout une certitude : on veut repartir l’année prochaine !

Rédigé par La rédactrice de l'ombre

Publié dans #Actualités

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article