Top des petits grimpeurs à Tarbes

Publié le 31 Mai 2015

Top des petits grimpeurs à Tarbes

Ce weekend avait lieu à Tarbes la dernière étape du Top des P’tits grimpeurs 2015 Parmi les 170 compétiteurs, des catégories poussins à minimes, cinq de nos jeunes grimpeurs représentaient Gravité Plus : nos habitués des compétitions de haut niveau, Louis, Noé et Mateo, accompagnés cette fois de Morgane et Arthur chez les poussins.

Les organisateurs leur avaient réservé un programme chargé, avec 5 voies de qualification le samedi après midi, 5 autres le dimanche matin, avant d’attaquer les finales le dimanche après midi.

Pour Morgane et Arthur, le niveau est élevé, et l’objectif est d’avoir le meilleur classement possible à l’issue des qualifications. Tous deux font de leur mieux, Morgane livre une belle bataille et décroche avec le sourire une 23ème place très honorable pour sa première participation à une compétition de ce niveau, tandis qu’Arthur paye cher ses hésitations devant les mouvements aléatoires et termine 21ème. Du bas, on observe les passages, et on note mentalement les points à mettre au programme des prochaines séances de l’école d’escalade : lecture de voie et engagement !

Pendant ce temps, objectif finales pour nos fines lames Louis, Noé et Mateo. Enchainant tranquillement leurs voies les unes après les autres, Louis et Noé terminent le circuit de qualification à la première place de leur catégorie. Pour les rejoindre en finale, Mateo n’a pas le choix, il doit à tout prix sortir sa dernière voie en 7B. Il bataille comme un diable dans les derniers mouvements de la voie, d’en bas on a le cœur qui se décroche en voyant son pied zipper une fois, deux fois, trois fois… La quatrième est la bonne, le 7B est dans sa poche avec le ticket pour la finale, mais on déchante vite en le voyant descende en boitant, blessé au genou.

Le temps de préparer les voies et c’est parti pour les finales. Mateo passe en premier. Avec son genou douloureux maintenu par un strapping de fortune, il sait qu’il n’a aucune chance d’aller en haut de la voie, mais il ne veut pas abandonner après le combat qu’il a livré pour gagner sa place dans cette finale : il serre les dents et y va pour la gloire. La chute est inévitable, car on ne lolotte pas sur un genou en vrac, mais il monte plus haut que le compétiteur précédent, et peut être fier de sa 7ème place, décrochée au courage. C’est ensuite le tour de Noé, qui monte sereinement dans sa voie, arrive au pas difficile qui a vu chuter tous ses concurrents et passe le crux. Lui ne sait pas où les autres sont tombés et doit donc continuer de gérer son escalade, tandis qu’en bas on sait déjà qu’il a gagné, on respire, et on profite du spectacle : il prend un repos avant d’attaquer la fin de la voie, il arrive au terme d’une superbe démonstration jusqu’au bac final, qui lui glisse des mains avant d’avoir pu clipper le relais, mais qu’importe : la première place du podium des benjamins lui revient sans conteste. Louis est le dernier de nos grimpeurs à passer. On le sent à l’aise : il gère bien son début de voie, et grimpe à un bon rythme. Mais ce n’est pas son jour de chance : arrivé sous le surplomb, juste avant le dernier pas difficile tout en adhérence, il choisit de prendre un repos sur une bonne prise… qui tourne et l’éjecte impitoyablement. L’incident technique étant reconnu, il a droit à une seconde prestation : il repart donc après le temps de repos réglementaire, arrive au pas d’adhérence sur la stalactite, mais ses pieds zippent et il chute. Tombé à la même prise que le troisième du classement, il termine quatrième, départagé au temps pour deux petites secondes.

Nos compétiteurs rentrent donc de Tarbes avec en poche trois places en finale, une première place sur le podium des benjamins, et en prime pour Noé la première place du classement général des 3 étapes du Top des P’tits Grimpeurs chez les benjamins. Bravo à tous !

Merci à l’ANT pour la qualité de l’accueil qu’ils nous ont réservé et la belle organisation de cette compétition.

Note pour les accompagnateurs lors des prochaines compétitions : enrichir la trousse d’urgence d’un rouleau d’élastoplaste et d’une vraie paire de ciseaux qui coupent ! Ça nous évitera la recherche infructueuse de la pharmacie de garde, la mendicité auprès des autres clubs, et la séquence médecine de brousse avec bricolage d’ un strapping avec du strappal et un vieux bout d’élastoplaste de récupération découpé au couteau à dents… Pour le glaçage de l’articulation douloureuse au moyen d’une canette de soda juste sortie du frigo par contre, on n’a pas encore trouvé d’alternative…

Ici La vidéo de Noé en Finale

Rédigé par humb+

Repost 0
Commenter cet article