L'escalade à la sauce Titouan

Publié le 13 Avril 2015

Samedi 11 avril, à J-7 du contest, la salle Gravité fourmille… Tandis que le staff s’affaire pour peaufiner l’organisation du jour J, les compétiteurs de la GraviTeam se préparent. Mercredi prochain, les murs seront à nu, il faut profiter au mieux des derniers entrainements : de 2 à (pas tout-à-fait) 99 ans, on grimpe, grimpe, et grimpe encore. Barbouillés de magnésie, grimaçant sous l’effort, les muscles saillants et les doigts douloureux, nos compétiteurs cherchent à repousser leurs limites. Ils tentent encore et encore le bloc ultime, s’acharnent à vouloir tenir des prises qui n’en sont pas, retournent au tapis plus vite qu’ils ne l’ont quitté (souvent !), ou réussissent (parfois !) sous les commentaires approbateurs des copains. Le tout dans la bonne humeur, évidemment.

Comme les autres, Titouan a trouvé un bloc à sa mesure. C’est ainsi qu’on le retrouve désespérément suspendu à une prise, arquebouté de toutes ses forces, essayant en vain de convaincre le mur d’adhérer à ses orteils… avant la chute, inévitable… Et de conclure sa tentative par ce commentaire qui restera dans les annales : « c’est trop dur, je vais prendre l’escalier ! », déclenchant un fou-rire général. Détermination (arriver en haut coûte que coûte) et sagesse (par les moyens les plus appropriés), en voilà un qui a tout compris des qualités mentales indispensables à l’escalade !

Ami grimpeur, si tu ne comprends pas toute la portée comique du paragraphe précédent, c’est que tu ne viens pas assez souvent à la salle Gravité. Pas de panique, c’est facilement réparable : la salle est ouverte tous les soirs en semaine de 18h à 21h, et de 15 à 19h le samedi, et nous t’y accueillerons avec plaisir. Tu découvriras donc que la salle Gravité dispose d’une mezzanine accessible, au choix, par un bloc comportant un élégant rétablissement, ou par un escalier. Et que Titouan est une graine de grimpeur de 2 ans et des poussières, dont les parents sont deux très bons grimpeurs de Gravité Plus, ce qui nous laisse espérer qu’il ait génétiquement hérité d’un sens inné aigu de la philosophie de la grimpe…

Quoi qu’il en soit, désormais je ne verrai plus jamais l’escalade de la même façon, et à chaque fois que je serai à la ramasse dans un bloc ou dans une voie (c'est-à-dire très souvent), je penserai avec le sourire à l’alternative sublime de Titouan : « Pff, prends l’escalier ! »

Rédigé par La rédactrice de l'ombre

Repost 0
Commenter cet article

Sam 13/04/2015 21:14

Titouan nous rappelle que l'escalade n'est qu'un jeu. Adulte, on prend trop souvent les choses avec une gravité (sans jeu de mot) ridicule et inutile. Alors, jouons !